Bilan statistique des étrangers

Le bilan statistique annuel des admissions au séjour des étrangers  est le suivant :

227 000 étrangers non membres de l’Union Européenne ont été admis à un premier séjour en 2016 soit une progression de 4,6% par rapport à 2015.

Leur admission se répartit selon les critères suivants : (entre parenthèses évolution par rapport à 2015)

  • Raisons économiques :  22 500  (+ 9,5% )
  • Raisons familiales : 88 000  dont 50% conjoints de français (-2,3% )
  • Regroupement familial : 11 500 (chiffre qui fait l’objet d’attention particulière de la droite et extrême-droite)
  • Etudiants : 70 200 (+0,3% )
  • Divers : 14 440
  • Humanitaire : 32 300 (+41% ) dont 19 000 réfugiés
  • Demande d’asile : 85 244 (+6,5% ) à comparer avec la moyenne européenne deux fois plus forte (+12% )

Les dix premiers pays d’origine des admis sont les suivants par ordre décroissant :

Soudan, Afghanistan, Haïti, Albanie, Syrie, RDC, Guinée, Bangladesh, Algérie, Chine.

  • Le taux d’admission des demandeurs d’asile (y compris les recours) a été de 37,6% en 2016 contre 34,4% en 2015.
  • 2 700 migrants ont été relocalisés au lieu des 30 000 promis par F. Hollande
  • 3 000 syriens ont été réinstallés provenant du Liban, Jordanie, Turquie
  • 3 200 syriens ou irakiens ont obtenu des visas d’ambassade
  • 13 000 migrants ont fait l’objet d’une mesure d’éloignement forcé
  • 63 700 n’ont pas été admis à la frontière
  • 29 400 sans papiers ont été régularisés sur le territoire

Source : Médiapart