Archives de catégorie : Les Champs de Booz

Bilan statistique des étrangers

Le bilan statistique annuel des admissions au séjour des étrangers  est le suivant :

227 000 étrangers non membres de l’Union Européenne ont été admis à un premier séjour en 2016 soit une progression de 4,6% par rapport à 2015.

Leur admission se répartit selon les critères suivants : (entre parenthèses évolution par rapport à 2015)

  • Raisons économiques :  22 500  (+ 9,5% )
  • Raisons familiales : 88 000  dont 50% conjoints de français (-2,3% )
  • Regroupement familial : 11 500 (chiffre qui fait l’objet d’attention particulière de la droite et extrême-droite)
  • Etudiants : 70 200 (+0,3% )
  • Divers : 14 440
  • Humanitaire : 32 300 (+41% ) dont 19 000 réfugiés
  • Demande d’asile : 85 244 (+6,5% ) à comparer avec la moyenne européenne deux fois plus forte (+12% )

Les dix premiers pays d’origine des admis sont les suivants par ordre décroissant :

Soudan, Afghanistan, Haïti, Albanie, Syrie, RDC, Guinée, Bangladesh, Algérie, Chine.

  • Le taux d’admission des demandeurs d’asile (y compris les recours) a été de 37,6% en 2016 contre 34,4% en 2015.
  • 2 700 migrants ont été relocalisés au lieu des 30 000 promis par F. Hollande
  • 3 000 syriens ont été réinstallés provenant du Liban, Jordanie, Turquie
  • 3 200 syriens ou irakiens ont obtenu des visas d’ambassade
  • 13 000 migrants ont fait l’objet d’une mesure d’éloignement forcé
  • 63 700 n’ont pas été admis à la frontière
  • 29 400 sans papiers ont été régularisés sur le territoire

Source : Médiapart

 

 

 

Où et quand nous trouver

Association Les Champs de Booz
Permanence les mardis et jeudis de 14h30 à 17h00 sans rendez-vous. Pas de permanences au mois d’août.
9, rue du Retrait 75020 PARIS
Tél : 01 75 57 75 41 (uniquement les mardis et jeudis de 10h à 17h)
 .

Pour venir nous voir

  • Métro Gambetta (ligne 3)
  • Bus : 26 et 69

 

Toute l’équipe sera heureuse de vous y accueillir !

 

Pourquoi ce nom ?

L’association a été créée par deux congrégations “Notre Dame de Charité” et “Le Bon Pasteur” rapidement soutenues par une vingtaine d’autres.

Un récit biblique, tiré du Livre de Ruth, inspire et le nom et l’esprit dans lequel notre Association veut agir. Trois personnages sont au cœur de ce récit  :

NOEMI, une femme déjà âgée revient à Bethléem, son pays. Pendant les dix années de son émigration à Moab, elle a perdu son mari et ses deux fils qui, mariés à des moabites,  ne lui ont laissé aucune descendance.

RUTH, sa bru qui a voulu la suivre,  arrive elle aussi, veuve, sans enfants et étrangère. Dans la société sémitique ce sont trois handicaps lourds pour une femme, mais ce sont aussi trois catégories que Dieu défend.

BOOZ, est un riche parent de Noémi, qui,  selon la loi, est en droit d’épouser Ruth pour assurer une descendance  et redonner ainsi tous leurs droits à ces deux femmes.

Ce qui a inspiré l’Association c’est ce qui se passe dans le champ entre Ruth qui glane  et Booz qui l’accueille, la défend du racisme, du sexisme de ses moissonneurs,  et l’intègre à son personnel.

Contacts

Association Les  Champs de Booz

Permanences les mardis et jeudis de 14h30 à 17h00

9 rue du Retrait  75020 PARIS
Tél : 01 75 57 75 41 (uniquement les mardis et jeudis de 10h à 17h)
Email : champs.booz@cegetel.net
Pour venir nous voir

  • Métro Gambetta ( ligne 3 )
  • Bus 26 et 69

Voir le plan d’accès

Toute l’équipe sera heureuse
de vous y accueillir !

Nous écrire

 

Nos moyens

L’association s’appuie sur une équipe de bénévoles. Issus de milieux professionnels variés, ils mettent en commun leurs compétences au service des femmes accueillies.

Elle travaille en partenariat avec d’autres structures similaires ou complémentaires sur la base de valeurs communes.

Elle bénéficie du soutien de « La Croisée des chemins »,  un groupe de paroissiens de St Jean Bosco à Paris 20ème , qui collabore à nos projets dans différents domaines : financement d’hébergement et accompagnement, sorties culturelles, vestiaire, journées conviviales.

Elle participe  à des actions en faveur de la justice, de la paix, de la dignité de la femme

Au plan matériel, l’association ne vit que de dons. Pour nous soutenir cliquez ici.

Nos objectifs

Particulièrement sensible à la détresse des femmes seules, demandeuses d’asile, venues en France pour échapper aux violences et tortures dont elles ont été victimes dans leur pays d’origine, l’association des Champs de Booz s’est donnée pour mission de les accueillir avec humanité et simplicité, en leur offrant une écoute bienveillante et la possibilité de s’exprimer librement.

Qu’elles aient quitté leur pays d’origine pour des raisons politiques ou personnelles (guerres, révolutions, racisme, discrimination religieuse, excision, mariage forcé, violences sexuelles, orientation sexuelle, etc.), toutes décrivent des conditions de vie dégradantes et violentes avec des séquelles physiques et psychologiques. A travers les différentes formes de soutien et d’accompagnement qu’elle propose, l’association veut permettre à ces femmes de retrouver dignité et confiance en elles et faciliter leur intégration.